Automne 2022 - Les feuilles du chêne tapissent le parterre

Calendrier horticole - 2022

Le carnet horticole des Jardins du Boisé

Roger Champagne
Roger Champagne

Table des matières

Le Canada avait déclaré 2022 l’Année du jardin et devient alors le premier pays au monde à se rassembler pour fêter son héritage horticole.

Quant à nous, l'année 2022 a été assez mouvementée - plein de petits projets d'aménagements. Et, quelques déceptions aussi.

Hiver 2021

Il y a 30 ans maintenant que les premiers arbres ont été plantés dans notre cour arrière. En particulier, deux arbres, un cèdre et une épinette, avaient été soigneusement transplantés des terres de la municipalité d'Amherst dans les Laurentides. Ils ont dominé le paysage pendant 25 ans. Mais, les épisodes de pluie verglaçante et les insectes ravageurs ont eu gain de cause. Le cèdre a été abattu en 2019 et l'épinette en décembre 2021.

L'éveil printanier

Je suis toujours émerveillé de voir jaillir du sol après un long sommeil hivernal les tulipes, crocus et autres fleurs printanières. Le printemps a été doux cette année et la saison de floraison donc quelque peu écourtée. Les fritillaires ont été particulièrement resplendissantes.

Les semis du printemps

Ce fut une année faste quant aux nouvelles semences. Nous avions multiplié la variété de semis - fleurs et légumes. Quelques nouveautés :

  • Malope ("Malope trifidia") - Elle est également connue sous le nom de mauve de Sibérie ou de mauve trifide. Cette plante mesure environ 60 cm de haut et présente des feuilles trilobées vert foncé. Les fleurs sont grandes, en forme de cœur et peuvent être roses, violettes ou blanches. Les fleurs apparaissent en été et attirent les papillons et les abeilles. La plante est souvent utilisée comme plante ornementale dans les jardins de fleurs. Elle est facile à cultiver et à entretenir et peut-être semée directement en pleine terre ou en godet.
Plant de malope (à droite)
  • Alyssum - La variété "Carpet of Snow" est une variété de Alyssum qui est particulièrement populaire pour son feuillage bas et sa floraison abondante de fleurs blanches, elle est très utilisée pour couvrir le sol dans les jardins.  Ils sont faciles à cultiver, tolèrent bien la sécheresse et aiment les sols bien drainés. Elles ont fleuri jusqu'au premier gel !
  • Zinnia - Les zinnias mélangés ont des tiges érigées et des feuilles vertes simples. Les fleurs sont en forme de dôme, fréquemment de grande taille et peuvent être de différentes couleurs, telles que rouge, orange, jaune, rose, blanche et violette. Les fleurs apparaissent en été et en automne. Les zinnias sont faciles à cultiver, ils préfèrent les sols bien drainés et un emplacement ensoleillé. J'ai semé directement en godet.
Zinnia
  • Tithonia - Aussi connus sous le nom de tournesols sauvages ou de tournesols mexicains. Les plantes ont des tiges érigées et des feuilles vertes. Les fleurs sont en forme de disque, souvent de grande taille et peuvent être de différentes couleurs, telles que rouge, orange, jaune. Ils sont faciles à cultiver, semble-t-il. Ce fut un échec dans mon cas.
  • Lavatère Royal Rubis - La plante a des feuilles vert foncé et des fleurs en forme de coupelle rouge foncé, presque noir, qui attirent les papillons. Les fleurs apparaissent en été et en automne. Il est facile à cultiver et préfère les sols bien drainés et un emplacement ensoleillé. Il est résistant aux maladies et aux insectes.
  • Tournesol - Grand producteur de tournesol, l'Ukraine a occupé l'avant-scène de l'actualité cette année. J'ai cultivé quelques plants qui ont rapidement fait le régal des écureuils.
Tournesol

Un champ fleuri

Les parcelles de terres qui ont été libérées par l'abattage des arbres nous a permis d'y aménager un champ fleuri de fleurs annuelles.

  • L'emplacement était assez ensoleillé (particulièrement au printemps) et bien drainé.
  • Le sol avait été préparé en retirant les herbes indésirables.
  • Nous avions ajouté du compost pour améliorer la qualité du sol.
  • Nous avions choisi un mélange de fleurs sauvages de McKenzie pour le soleil et la mi-ombre.
  • Nous avions arrosé régulièrement le temps que les plantes s'établissent.
  • Résultat remarquable. À répéter assurément.

Lits de culture surélevée

Nous avions aussi aménagé deux lits de culture surélevée comme potager. Il s'agit d'une technique de jardinage où l'on utilise des bordures en bois (par exemple, du cèdre)  pour créer des lits de culture qui se trouvent plus haut que le sol environnant. Cela permet de faciliter l'accès aux légumes, fleurs et autres plantes, et de créer un environnement favorable pour leur croissance. Il permet également de mieux gérer les sols, de les améliorer et de limiter les mauvaises herbes.

Mais, l'éloignement de ces bordures surélevées de la maison, et surtout l'éclairage filtré par le boisé surtout en été, n'étaient peu propices.

Le travail en serre

Ce fut ma troisième année d'horticulture sous une serre. Cette année, j'ai réservé une partie de la serre aux planches de travail pour les semis, les plants de dahlia, les tomates et les poivrons. J'ai semé directement dans le sol, d'autres plants de tomates et des concombres.

Orages violents

Dimanche, le 21 aout, des orages violents avaient balayé la province, lassant des milliers de foyers sans électricité.  Quant à nous, on a été privé d'électricité pendant 18 heures. Et de surcroit, une énorme branche (une fourche interne, selon les experts) s'est détaché d'une plaine près du cabanon.

Les visiteurs au jardin

Indéniablement, la variété et l'abondance des plantes multiplient la présence de pollinisateurs.

Le temps des récoltes

Le potager a été plutôt généreux cette année. Et les platebandes de fleurs ont garni quelques bouquets dans la maison.

Jardin pour la biodiversité

Le Jardin Botanique de Montréal a confirmé notre demande de certification Jardin pour la biodiversité. Les candidatures devaient respecter les critères suivants :

  • Présenter des plantations diversifiées : présence d’arbres, d’arbustes, de conifères, de vivaces et d’annuelles selon l’espace disponible, qui répondent aux besoins d’une variété d’organismes vivants;
  • Être composé de végétaux en fleurs et/ou en fruits tout au long de la saison qui attirent et nourrissent les pollinisateurs, oiseaux et/ou petits mammifères;
  • Être entretenu de manière respectueuse de la biodiversité en suivant les principes de base du jardinage écologique.

Horticulture

Roger Champagne Twitter

Je vis au Québec et j'ai mené une carrière professionnelle dans le domaine de la logistique chez SCI. Je me plais également à explorer les technologies d’information.

commentaires